Quelle est la différence entre savoir et savoir-faire ?

Lorsque vous êtes à la recherche d’un emploi, il est important d’avoir les idées claires sur les notions de savoir et de savoir-faire. En effet, vous êtes souvent confronté à des questions lors de vos entretiens d’embauche qui vous amènent à faire l’amalgame. Vous devrez savoir qu’il existe bel et bien une différence entre ces deux notions. Découvrez dans cet article, la différence entre savoir et savoir-faire. Alors suivez nous.

Qu’est ce que le savoir ?

De façon basique, vous devez savoir que le savoir est égal à vos connaissances. Il faut dire qu’il est question des acquis que vous avez eu au cours de vos études, ou lors d’un apprentissage. Le savoir peut-être également acquis de vos expériences professionnelles. On peut simplement le définir comme l’ensemble des connaissances qui sont pour la pluspart codifiées.

A voir aussi : Découvrez les nombreux avantages des formations en ligne pour tous les apprenants

Cette notion peut être appréhendée sous des appellations de façon générale, spécifique ou technique. En exemple on peut considérer le savoir comme une donnée, une règle, un principe théorique, une technique, un processus ou une méthode. Les formations faciles à retenir pour matérialiser le savoir sont : je sais, je connais et j’ai appris. Comme illustration, on entend généralement dire, j’ai appris le code de la route, je connais la loi de newton et autre.

A voir aussi : Comment trouver du travail sans bac ?

Qu’est ce que le savoir-faire ?

Le savoir est souvent axé sur la pratique. Il s’agit de tout ce que vous pouvez acquérir au cours d’une formation pratique. Il faut noter que l’ensemble des deux verbes savoir et faire induit une action. C’est en quelque sorte la capacité de mettre en œuvre vos connaissances dans une activité, un métier ou un loisir.  Pour faire simple, le savoir faire est ce qui témoigne de la maîtrise technique que vous avez dans un domaine.

Généralement, le savoir-faire fait ressortir vos aptitudes à travailler avec des méthodes, des outils, des logiciels liés à une activité professionnelle. Vous pouvez exprimer vos compétences avec des verbes d’action. A titre d’exemple, dans le domaine de la boulangerie, vous pouvez utiliser les expressions comme sélectionner et doser les ingrédients. Les expressions comme établir des déclarations fiscales peut vous permettre de mieux extérioriser votre savoir-faire.

En résumé, la différence entre le savoir et le savoir-faire n’est pas énorme. Il faut noter que le savoir est plus théorique. Tandis-que le savoir-faire se reconnaît dans la pratique. Il faut juste retenir que l’aboutissement du savoir sur le plan pratique est le savoir-faire.

Les liens entre le savoir et le savoir-faire

Les liens entre le savoir et le savoir-faire sont étroits. Effectivement, ils sont complémentaires et interdépendants. Le savoir est la fondation du savoir-faire, car il représente les connaissances théoriques nécessaires pour réaliser une tâche donnée.

Le savoir-faire, quant à lui, permet de mettre en pratique ce que l’on sait. Il s’agit de l’application concrète des connaissances acquises dans un domaine spécifique. Sans ces compétences pratiques, le savoir reste abstrait et peu utile.

Dans certains cas, on peut dire que le savoir découle directement du savoir-faire. Lorsqu’une personne exerce une activité pendant longtemps, elle développe souvent des automatismes qui font partie intégrante de son expertise professionnelle. Ces gestes

Comment développer et combiner le savoir et le savoir-faire dans sa vie quotidienne

Comment développer et combiner le savoir et le savoir-faire dans sa vie quotidienne

Dans notre vie quotidienne, pensez à bien cultiver à la fois le savoir et le savoir-faire. Pour cela, voici quelques conseils pratiques pour développer ces deux aspects complémentaires :

Lire et se documenter : La lecture est un moyen efficace d’acquérir des connaissances. Pensez à bien vous informer régulièrement sur différentes thématiques afin d’enrichir votre bagage intellectuel. Les livres, les articles en ligne et les revues spécialisées peuvent être une source précieuse de savoir.

Se former : Participer à des formations professionnelles ou suivre des cours permet de renforcer ses compétences pratiques dans divers domaines. Que ce soit par le biais d’une formation en ligne, d’un atelier ou même en observant des experts dans leur domaine, l’apprentissage pratique joue un rôle clé dans le développement du savoir-faire.

Pratiquer régulièrement : Le véritable apprentissage ne peut se faire que par la mise en pratique constante du savoir acquis. Il faut consacrer du temps chaque jour pour exercer ses compétences dans différents contextes.

vous pourriez aussi aimer