Réussir son entretien d’embauche en anglais

Un entretien d’embauche peut être une expérience intimidante, surtout si votre langue maternelle n’est pas l’anglais. Toutefois, avec une bonne préparation, vous serez en mesure de comprendre et de répondre parfaitement à toutes les questions. Vous pourrez ainsi impressionner votre employeur potentiel et décrocher le poste convoité. Découvrez ici quelques conseils pour réussir un entretien d’embauche en anglais.

Préparez-vous à l’avance

L’une des meilleures façons de réussir un entretien d’embauche est de se préparer à l’avance. Cela signifie faire des recherches sur l’entreprise avec laquelle vous allez passer l’entretien et préparer des réponses aux questions sur vos compétences et votre expérience. Lorsque vous en savez plus sur l’entreprise, vous serez en mesure d’expliquer pourquoi vous serez un bon candidat pour l’organisation. Vous pouvez également utiliser ces connaissances pour poser des questions qui montrent votre intérêt pour l’entreprise.

A lire aussi : Les nouvelles tendances dans la formation professionnelle pour rester compétitif

Par ailleurs, si vous n’avez pas confiance en vos compétences en anglais, il est bon de vous entraîner avant votre entretien. Cela vous aidera à vous sentir plus serein pendant l’entretien, à pouvoir communiquer efficacement et à faire une excellente impression. Vous pouvez vous entraîner avec un ami, un membre de votre famille ou même en ligne. À part la présentation, les sujets sur lesquels vous devez vous concentrer sont les questions d’entretien les plus courantes. Soyez prêt à répondre à des interrogations telles que :

    A voir aussi : La recherche d'emploi à Vannes et ses alentours : conseils et astuces pour trouver un emploi

  • Tell us about yourself (Parlez-nous de vous)
  • Why are you interested in this job ? (Pourquoi êtes-vous intéressé(e) par ce poste ?)
  • What are your strengths ? (Quels sont vos points forts ?)
  • What are your weaknesses ? (Quelles sont vos faiblesses ?)
  • Why should we hire you ? (Pourquoi devrions-nous vous embaucher ?)
  • Do you have any questions for us ? (Avez-vous des questions à nous poser ?)

En vous préparant à ces questions, vous aurez la confiance nécessaire et la chance de faire bonne figure auprès de votre interlocuteur.

Portez une tenue correcte et soyez à l’heure

Lorsque vous passez un entretien, la première impression compte. Cela peut sembler injuste, mais la plupart du temps, les gens vous jugent en fonction de votre apparence et de ce que vous portez. Si vos interlocuteurs constatent que vous avez fait un effort pour vous habiller convenablement, ils seront plus enclins à croire que vous êtes réellement intéressé par le poste.

Bien entendu, les codes vestimentaires varient selon les emplois. En cas de doute, il est toujours préférable de s’habiller de manière plus formelle. Cela montre que vous prenez l’entretien au sérieux. Toutefois, si vous n’êtes pas sûr du code vestimentaire, faites au préalable des recherches ou consultez le site web de l’entreprise.

Par ailleurs, la ponctualité est une excellente qualité. Assurez-vous d’arriver 10 à 15 minutes à l’avance pour votre entretien. Vous aurez ainsi le temps de rassembler vos idées, si nécessaire d’aller aux toilettes et de ranger les documents nécessaires. Vous montrerez ainsi que vous respectez le temps de votre interlocuteur pour marquer un point.

Soyez vous-même et répondez aux questions de manière claire

Dans votre CV, lorsqu’il s’agit de votre niveau de langue, vous devez être toujours honnête pour ne pas être pris en flagrant délit de mensonge. Qui plus est, en situation d’entretien d’embauche en anglais, il est important de répondre aux questions de manière claire et concise. Évitez de trop parler et d’être évasif. Utilisez peu de mots pour donner une réponse qui soit simple, explicite et directe. Aussi, essayez de placer dans vos réponses les mots clés du domaine en anglais pour prouver que vous avez de réelles connaissances dans le domaine.

Familiarisez-vous avec les questions fréquemment posées en anglais

Il faut noter que les questions posées lors d’un entretien en anglais peuvent différer légèrement de celles posées lors d’un entretien en français. Il faut se préparer spécifiquement pour un entretien en anglais et se familiariser avec le vocabulaire professionnel utilisé dans son domaine.

Pour vous aider à vous préparer, il existe des ressources en ligne telles que des listes de questions fréquemment posées, ainsi que des sites web qui proposent des exercices pour pratiquer l’anglais professionnel au quotidien. Vous pouvez aussi demander à vos amis ou collègues anglophones de vous aider à améliorer votre expression orale.

La clé pour réussir un entretien d’embauche en anglais est non seulement la maîtrise du langage, mais aussi la confiance en soi et une attitude positive. Soyez honnête avec vos réponses tout en mettant l’accent sur les aspects positifs de votre carrière professionnelle.

N’hésitez pas à demander si vous ne comprenez pas une question pendant l’entretien. Il vaut mieux clarifier plutôt qu’afficher une incompréhension maladroite.

Se préparer activement avant un entretien d’embauche peut faire toute la différence entre obtenir le poste ou passer à côté. Avec ces conseils utiles sur ce qu’il faut dire (et ne pas dire), comment répondre aux questions difficiles et comment gérer son temps pendant cette entrevue cruciale, vous serez prêt(e) à conquérir le monde professionnel anglophone !

Travaillez votre prononciation et votre expression orale en anglais

Au-delà de la préparation de ses réponses aux questions d’entretien, il faut se concentrer sur sa prononciation et son expression orale en anglais. Bien que vous puissiez avoir un vocabulaire professionnel étendu, une mauvaise prononciation peut vous faire perdre des points lors d’un entretien.

Il y a plusieurs façons de s’améliorer dans ce domaine. Regarder des émissions télévisées ou écouter la radio en anglais peut aider à améliorer l’écoute et la compréhension orales. Pratiquer régulièrement avec un locuteur natif anglophone peut aussi être bénéfique pour travailler sa prononciation et son accent.

Il faut s’enregistrer pendant les séances de pratique afin de pouvoir écouter plus tard ses propres erreurs et voir où il y a des lacunes à combler. Des applications mobiles telles que Speechify peuvent aider à transcrire vos discours afin que vous puissiez identifier les points à améliorer.

N’hésitez pas à utiliser des expressions courantes lorsque cela est approprié. Cela montre que vous avez une connaissance pratique de la langue anglaise et pouvez communiquer efficacement avec vos collègues anglophones.

Bien qu’il puisse sembler intimidant d’avoir un entretien en anglais si l’on n’est pas habitué(e) à parler cette langue tous les jours, prendre le temps nécessaire pour préparer ses réponses ainsi que travailler sa prononciation sont deux éléments clés pour réussir cet exercice crucial dans le monde professionnel internationalisé actuel !

Soyez conscient de la culture d’entreprise et adaptez-vous en conséquence

Au-delà de la langue, pensez à bien prendre en compte la culture d’entreprise lors d’un entretien d’embauche en anglais. Les attentes et les normes professionnelles peuvent varier considérablement selon les pays et les cultures.

Fait intéressant, même dans des environnements professionnels internationaux, chaque entreprise a sa propre culture distincte. Pensez à bien faire des recherches sur l’entreprise qui vous intéresse, afin de pouvoir vous adapter à ses pratiques courantes.

Cela inclut le style vestimentaire approprié pour l’entrevue (en fonction du secteur), ainsi que les attitudes attendues pendant l’interview. Dans certaines cultures professionnelles comme celles asiatiques, par exemple, une certaine modestie peut être appréciée plutôt qu’une attitude trop confiante ou téméraire.

Avoir un bon sens de communication interculturelle est aussi crucial dans ce contexte. Parfois, des gestes simples tels que se pencher légèrement vers l’avant ou sourire plus fréquemment peuvent aider à établir une connexion positive avec votre recruteur international.

Dans certains cas où vous n’êtes pas sûr(e) comment agir face à ces différenciations culturelles très subtiles au sein de l’organisation cible, demander aux membres actuels du personnel expatriés ou ayant déjà été embauchés auparavant peut être utile pour comprendre comment adapter son comportement sans donner une impression fausse ou inappropriée durant le processus de sélection.

Comprendre la culture d’entreprise et s’y adapter est un élément crucial de la réussite dans le monde professionnel internationalisé actuel. Prendre en compte les différenciations culturelles subtiles lors des entretiens vous permettra de mieux communiquer avec votre recruteur étranger et de créer une connexion positive dès les premières interactions.

Suivez les règles de l’étiquette en matière de communication et de salutation en anglais

En plus de comprendre les nuances culturelles, il faut suivre les règles d’étiquette en matière de communication et de salutation lors d’un entretien d’embauche en anglais. Cela peut sembler évident, mais il y a des erreurs courantes qui peuvent être évitées grâce à une bonne préparation.

Soyez poli et professionnel dans votre ton lorsque vous parlez avec le recruteur. Évitez le langage familier ou trop informel, même si l’environnement professionnel semble décontracté.

Il faut faire attention aux expressions utilisées pour la salutation. Contrairement à certaines cultures où un simple ‘salut’ ou ‘coucou’ pourrait être considéré comme acceptable pour une personne que vous connaissez bien, cela ne serait pas approprié dans un contexte professionnel formel tel qu’un entretien d’embauche.

La meilleure façon de commencer une conversation est généralement avec une poignée de main ferme et quelques mots simples comme ‘Bonjour’ ou ‘Ravi(e) de vous rencontrer’.

Si votre entrevue se déroule par téléphone ou via vidéoconférence, assurez-vous aussi d’avoir une connexion internet stable, afin que la qualité audio soit optimale. Parfois, des problèmes techniques pendant l’entrevue peuvent donner une mauvaise impression au recruteur sur vos compétences organisationnelles, par exemple.

Comme mentionné précédemment, chaque entreprise a ses propres pratiques courantes. Certains employeurs étrangers ont des attentes particulières quant à la tenue vestimentaire durant l’interview. Bien que cela puisse varier selon le secteur d’activité, il faut bien réfléchir à l’image que vous souhaitez projeter et s’adapter aux codes vestimentaires en place.

Même si la culture professionnelle peut être différente dans chaque entreprise, suivre les règles d’étiquette générale en matière de communication et de salutation reste une norme internationale pour les entretiens d’embauche. Soyez poli(e), professionnel(le) et respectueux(se) tout au long du processus afin de donner la meilleure impression possible.

vous pourriez aussi aimer