Où il y a plus de travaille en France ?

15

Vous souhaitez travailler à Dubaï ? Vous recherchez un emploi à Dubaï ? Je vais tout vous raconter dans cet article 🙂

Si vous recherchez une expérience de travail à l’étranger, Dubaï est le bon choix pour vous. Et que près de 25 000 ressortissants français ont compris et se sont envolés pour travailler dans la capitale économique et touristique du Moyen-Orient ! Il faut dire qu’il y a près de 80 % des expatriés à Dubaï ! C’est une ville multiculturelle 🙂

A voir aussi : Comment trouver un emploi après 50 ans ?

Bien que la ville se trouve au cœur du désert, elle est l’une des plus modernes du monde – LA ville de l’abondance – et l’une des plus sûres. Vous y bénéficierez d’une qualité de vie élevée, que vous partiez seul ou en famille.

Mais vivre et travailler à Dubaï n’est pas une décision facile ! Il s’agit en effet d’un projet complet qui doit être préparé des mois à l’avance. Sans oublier que le choix de l’expatriation signifie également une culture différente et vivez dans un pays qui a ses propres traditions et coutumes !

A lire également : Qui a droit au complément de salaire ?

Je vais donc vous dire la plupart de ce que vous devez savoir sur le travail à Dubaï. Je couvrirai différents sujets tels que les procédures d’entrée, les méthodes de recherche d’emploi, les zones de recrutement, tout en vous donnant de nombreuses informations sur la vie à Dubaï.

1. Les étapes pour travailler à Dubaï

Vous n’avez pas besoin de visa pour visiter Dubaï. Dès votre arrivée à l’aéroport, votre passeport sera estampillé. Vous pouvez séjourner dans la région jusqu’à 90 jours. Si vous êtes intéressé, j’ai un article complet sur le visa pour Dubaï ! Mais si vous êtes français, vous n’avez pas besoin de visa pour venir à Dubaï en tant que touriste.

Vous ne pouvez pas travailler à Dubaï avec ce visa touristique (c’est illégal) ; vous aurez besoin d’un visa de travail avant même de partir pour Dubaï !

Notez que grâce à cela Les visas de travail peuvent parrainer un membre de votre famille 🙂

DEMANDER UN VISA DE TRAVAIL

Tout d’abord, sachez qu’avant de faire une demande de visa, vous devez signer un contrat de travail à Dubaï.

Vous aurez ensuite besoin des documents suivants pour vos démarches : vos pièces d’identité et une copie de vos diplômes (légalisés et traduits). Vous devrez également passer un examen médical et ouvrir un compte bancaire à Dubaï.

En particulier, vous avez besoin d’un sponsor (personne/entreprise/organisation).

Dans la plupart des cas, c’est votre employeur/entreprise qui vous emploie.

Votre parrain agira en tant que tuteur :

  • Il s’occupera des démarches pour obtenir votre visa en votre nom.
  • Il paie les frais auprès de la « Direction générale de la résidence et des affaires étrangères de l’Émirat » (DDRFA).

Le visa est délivré par le « ministère de Human Resources and Emiratization » (MoHRE) des Émirats arabes unis. Cela sera ensuite estampillé sur votre passeport.

Notez que votre parrain se porte garant de vous. Cela signifie qu’il est également responsable de vos actions dans le cadre de votre vie quotidienne (par exemple, vous aider à trouver un logement…). Soyez donc toujours sérieux dans tout ce que vous faites et où que vous soyez !

Attention, certaines personnes ne peuvent pas obtenir ce précieux visa/permis de travail :

  • Si vous avez la tuberculose, le VIH ou l’hépatite B
  • Si vous avez plus de 50 ans
  • Si vous avez voyagé en Israël (sauf si vous présentez un nouveau passeport qui n’a pas de pays de timbre douanier).

Notez également qu’à votre arrivée à Dubaï, vos empreintes digitales, votre rétine et même votre ADN seront prélevés.

AUTRES PROCÉDURES ADMINISTRATIVES

Avant de partir pour Dubaï, avez-vous besoin de prendre soin de certaines choses comme :

  • Informez votre banque que vous partez et que vos retraits sont effectués depuis l’étranger (profitez de l’occasion pour trouver un accord sur les avantages).
  • Transférez votre courrier…

2. Conditions de travail à Dubaï

LE CONTRAT DE TRAVAIL

Il existe deux types de contrats de travail à Dubaï :

  • Le contrat à durée indéterminée, qui est un contrat à durée indéterminée,
  • le contrat à court terme, un type de contrat à durée déterminée renouvelable.

Vous disposez d’une période d’essai de 3 mois qui ne peut être prolongée qu’une seule fois.

Ils ont également le volontariat international dans les entreprises (V.I.E.). Il est destiné aux 18-28 ans et s’adresse principalement aux jeunes, en particulier aux étudiants et aux jeunes diplômés à la recherche d’une expérience professionnelle.

HEURES DE TRAVAIL

À Dubaï, le numéro 35 Heures/semaine, comptez au moins 48 heures/semaine sans oublier toutes les heures supplémentaires ! Travailler à Dubaï est un véritable défi !

La plupart des entreprises mettent leurs employés au travail 6 jours par semaine, et vous n’avez qu’une demi-heure pour manger à midi.

En ce qui concerne les congés payés, vous avez droit à environ 30 jours de vacances par an.

Les femmes ont droit à 12 semaines de congé de maternité.

Il y a 10 jours fériés par an (jours fériés islamiques) et vous avez des jours plus légers pendant le Ramadan.

Notez que le dimanche est compté comme le premier jour de la semaine. Le week-end est le vendredi et le samedi.

SALAIRE À DUBAÏ

Même si en général, les salaires sont plus attractifs qu’en France. Notez qu’il n’y a pas de salaire minimum. Lorsque vous travaillez à Dubaï, il existe une base (« salaire de base ») à laquelle vous ajoutez de nombreux avantages, tels que la prise en charge de votre hébergement, votre les frais de santé, les frais de scolarité de vos enfants et vos billets aller-retour pour la France au moins une fois par an…).

Supposons que votre salaire représente 60 % de votre revenu et les 40 % restants.

Le salaire moyen à Dubaï est de 3 000 dollars par mois. Donc, si vous voulez travailler à Dubaï pour gagner plus d’argent qu’en France, la réponse est définitivement OUI.

En ce qui concerne les violations des contrats de travail

  • Licenciement : Vous pouvez être libéré plus rapidement qu’en France.
  • Retrait : Vous devez déclarer votre déclaration de départ entre 1 et 3 mois avant de quitter votre poste. Vous avez un mois pour aller sur le territoire, sauf si vous avez trouvé un autre emploi dans le processus !

Attention, il n’y a pas d’allocation chômage si vous quittez le marché.

La vie professionnelle n’est absolument pas comme en France ! 🙁 Beaucoup de stress et une vie trépidante qui vous rapporteront plus d’argent pouvez.

3. Les industries qui recrutent

Malgré la crise due à la pandémie de Covid-19, le marché du travail à Dubaï reste ouvert, notamment en ce qui concerne les postes à haut niveau de responsabilité. Il vous suffit donc d’avoir un haut niveau de qualification ou d’expérience pour travailler à Dubaï et profiter d’un excellent travail et du salaire qui l’accompagne.

Voici les secteurs qui recrutent le plus pour vous aider à trouver un emploi à Dubaï 🙂

INFORMATIQUE/NUMÉRIQUE

Soucieuses de posséder et d’utiliser les technologies les plus avancées, les entreprises de Dubaï sont toujours à la recherche de personnes ayant une véritable expertise dans le domaine de l’informatique et du numérique. Les ingénieurs sont donc les bienvenus. Dans cette position, vous serez payé entre 4 000 et 6 000 euros.

LE MÉDICAMENT

Les hôpitaux de Dubaï sont à la fine pointe de la technologie. Si vous utilisez le Avoir les compétences nécessaires pour utiliser leur équipement sophistiqué, n’hésitez pas à postuler !

Dubai HealthCare City est le plus grand hôpital de l’émirat.

Les salaires varient selon l’établissement (privé, public, militaire). Comptez au moins 3 000 euros pour une maison de retraite et entre 13 000 et 16 000 euros par mois pour un médecin spécialiste.

L’INDUSTRIE HÔTELIÈRE

Compte tenu du nombre d’hôtels à Dubaï dans l’émirat, vous n’aurez aucun mal à trouver du travail dans l’un d’entre eux ! Travailler dans l’hôtellerie à Dubaï, c’est très bien de travailler dans de grands hôtels et palaces pour vous offrir une expérience inoubliable.

LA RESTAURATION

Il existe de nombreuses opportunités d’emploi dans le secteur de la restauration (chef, serveur, etc.), mais vous pouvez également créer votre propre établissement. En fait, la gastronomie française est toujours à l’honneur à Dubaï !

ENSEIGNEMENT

L’éducation c’est pour Les Émiratis sont d’une grande importance. Les écoles francophones sont nombreuses et les complexes sont immenses. Vous pouvez postuler pour un poste de professeur de français (avec un diplôme d’enseignant, bien sûr !) et gagnez environ 3 000 euros dans un lycée.

Vous pouvez également devenir assistant de français ou donner des cours à domicile.

IMMOBILIER

Il y a toujours de nouveaux projets immobiliers à Dubaï. Donc, si vous êtes un professionnel de la construction, vous trouverez forcément l’emploi de vos rêves.

Bien entendu, il existe également peu d’emplois qualifiés (notamment dans la construction), mais ils sont principalement occupés par des immigrants indiens, pakistanais, égyptiens ou philippins. Pourquoi ? Parce qu’ils acceptent de travailler à Dubaï pour moins de 200 euros par mois.

🙁 D’AUTRES SECTEURS POUR TRAVAILLER À DUBAÏ

Le droit, l’administration ou les impôts sont également des domaines dans lesquels vous pouvez postuler. Vous pouvez également vous engager dans le secteur du luxe (commerce, tourisme). Notez également que de nombreuses sociétés internationales ont leur siège social à Dubaï (assurance, banque…).

N’oubliez pas que les recruteurs à Dubaï recherchent des employés motivés et surtout expérimentés.

4. Comment trouver un emploi à Dubaï ?

Vous pouvez rechercher un emploi depuis la France ou directement sur place.

DEPUIS LA FRANCE

La plupart des personnes qui travaillent à Dubaï ont trouvé leur emploi depuis la France, sur des offres d’emploi utilisées par des expatriés . La plus complète (offres disponibles, qualifications recommandées, coaching de vie…) et la plus connue est probablement : https://www.expat.com/fr/

Vous pouvez également regarder sur les plateformes :

  • spécialisée dans les emplois à Dubaï tels que : https://www.jobsindubai.com/
  • spécialisée dans les emplois au Moyen-Orient tels que : https://www.bayt.com/fr/ ou https://www.monstergulf.com/ ou https://www.careerjet.ae/

Vous pouvez également visiter le site Web de Dubai Bon Coin à l’adresse https://buzzon.khaleejtimes.com/

Bien entendu, vous pouvez utiliser le site Web de Pôle Emploi. Il existe un département « international » qui soutient les personnes qui souhaitent travailler à l’étranger. Vous y trouverez de nombreuses informations, des tutoriels et des ateliers (comment créer votre CV en anglais, par exemple) qui vous aideront dans vos offres. La compétition d’attention est féroce et les offres rares. Pour mettre l’opportunité de votre côté, vous devriez être averti lorsqu’une offre sera disponible à Dubaï !

bouche à oreille Le est l’un des meilleurs moyens de trouver un emploi à Dubaï. Si vous connaissez quelqu’un sur place, demandez-lui de vous mettre en contact avec des expatriés à Dubaï.

réseaux sociaux et Les réseaux d’entraide sont bien entendu un réel avantage pour trouver un emploi à Dubaï, mais aussi pour trouver de l’aide et rencontrer des gens… LinkedIn (fr.linkedin.com) est évidemment la référence : mettez-y votre profil. Abonnez-vous également à des pages spécialisées (groupes d’expatriés : expatriés à Dubaï, nouveaux emplois à Dubaï…).

Enfin, les principales organisations françaises sont également là pour vous aider dans votre processus d’émigration et vous donner de nombreuses informations sur le travail et la vie à Dubaï (travail, séjour, demande de visa…). Consultez notamment les sites Web de :

  • L’ambassade de France aux Émirats arabes unis : https://ae.ambafrance.org/-Francais –
  • L’Union des Français de l’étranger : https://www.ufe.org/
  • L’Alliance Française : https://www.alliancefr.org/

UNE FOIS À DUBAÏ

Comme vous avez le droit d’obtenir un visa touristique qui vous permet de rester à Dubaï pendant 90 jours, vous pouvez utiliser cette période pour rechercher quelques emplois et, en particulier, vous inscrire auprès d’agences de recrutement. Vous avez également besoin d’un logement pour cela ! Profitez bien sûr de l’occasion pour découvrir la ville également !

Cependant, je ne le recommande pas car il se peut que vous ne soyez plus là lorsque vous aurez besoin d’un entretien. Mais si votre profil est vraiment adapté, l’entreprise peut s’occuper de votre voyage.

😊 QUAND DOIS-JE POSTULER POUR TRAVAILLER À DUBAÏ ?

Vous pouvez postuler entre le début de l’année universitaire en septembre et jusqu’à la fin du mois de novembre. Cependant, le meilleur moment est le premier trimestre de l’année, car c’est à ce moment-là que vous êtes le plus susceptible d’obtenir une réponse.

Évitez le mois sacré du Ramadan, lorsque les jours sont raccourcis, ainsi que les vacances d’été (juillet-août).

Lorsque vous postulez pour un emploi, assurez-vous d’avoir un bon CV et une lettre de motivation (en anglais). Si votre profil est un succès, vous pouvez avoir un premier entretien à distance via Skype. Alors restez connectés !

Même si vous envisagez de travailler pour l’une des entreprises françaises déjà implantées sur place, sachez que la maîtrise de l’anglais est bien entendu essentielle. Donc, s’il vous manque quelques spectacles, participez à des cours intensifs avant le grand départ ! Par contre, si vous parlez arabe, c’est une vraie victoire 🙂

5. Le coût de la vie à Dubaï

Malheureusement, le coût de la vie à Dubaï est assez élevé, mais avec votre salaire, vous aurez une vie confortable.

LE CAS

Il y en a pour tous les budgets, mais sachez que les loyers à Dubaï sont plus élevés qu’en France. Cependant, vous pouvez négocier avec votre employeur pour y parvenir. Observez Ils notent également que les appartements sont bien équipés (salle de sport, piscine…) et que le loyer comprend la taxe d’habitation (5% du prix de location).

Votre budget de logement dépend également du quartier — plus vous vous éloignez du centre-ville, plus le prix de location est bas — et du type d’appartement (confort et commodités).

Comptez environ 2 000 euros dans le centre-ville de Dubaï (centre-ville) et 1 000 euros dans les vieux quartiers de la ville.

Alors tu devrais savoir ceci :

  • Il faut progresser pendant un an ! Certains propriétaires acceptent le paiement en 2 ou 3 fois.
  • Le loyer n’inclut aucun frais ! Vous devez payer vos factures d’eau et de services publics auprès de la DEWA (Dubai Electricity and Water Authority). Comptez entre 100 et 1 000 euros par mois, selon les besoins énergétiques. Oui, la climatisation peut rapidement augmenter le montant ! ! !
  • Le colocation est (officiellement) interdit. Seuls les couples mariés peuvent vivre ensemble.

Pour trouver un logement, contactez une agence immobilière ou effectuez une recherche parmi les petites annonces.

VOYAGE À DUBAÏ

Dubaï ne possède que deux lignes de métro et un réseau de bus et de tramway peu développé. Pour les utiliser dans les transports en commun, vous devez acheter une carte NOL Silver ou Gold selon vos préférences (plus de confort, plus d’espace) ou une Blue (en devenant résident de Dubai) que vous pourrez recharger en fonction de vos voyages. réservée aux femmes.

Bien que ces transports soient modernes et de bonne qualité (climatisés, spacieux), je vous conseille – ne serait-ce que pour avoir plus d’autonomie – de prendre une voiture.

La voiture est le moyen de transport le plus utilisé et il est beaucoup plus pratique de se déplacer à Dubaï. Et puis l’achat d’une voiture est moins cher qu’en France, ainsi que carburant (environ 0,55$ le litre).

Pour conduire à Dubaï, vous devez demander un permis de conduire international. Rendez-vous avec vos papiers au bureau d’approbation de la RTA de votre identité, de votre permis de conduire français, d’une lettre de votre parrain, d’un test de la vue et de votre formulaire (comptez environ 110$ pour le changement). Ce permis est valable 2 ans.

Pensez à acheter un autocollant électronique qui vous permet de passer le péage : les points « Salik ». Vous ne les verrez pas vraiment, mais vous serez automatiquement retiré de votre carte.

Attention, conduire à Dubaï est plus compliqué et il y a plus d’accidents. Soyez toujours vigilant et concentré, surtout aux heures de pointe.

Vous pouvez également opter pour un taxi qui offre un bon rapport qualité/prix. Comptez 0,50 $/km. Obtenez 4 à 5 dans Uber Euros pour un voyage dans le centre-ville.

LA NOURRITURE

À Dubaï, vous pouvez découvrir des plats du monde entier (vous pouvez donc acheter vos produits français habituels) : le choix ne manque pas !

Il y a des restaurants de toutes sortes, de toutes nationalités et pour tous les budgets.

Cependant, si vous êtes d’humeur à manger du porc, vous devez vous rendre dans les salles de porc, des zones interdites aux musulmans. Il en va de même pour l’alcool : vous ne pouvez acheter de l’alcool que si vous avez un permis. Vous ne pouvez également le consommer que dans les établissements qui en possèdent également un.

La plupart des supermarchés (plusieurs chaînes) sont ouverts 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. La livraison à domicile est possible.

L’ÉCOLE

Élever ses enfants à Dubaï est l’une de vos dépenses les plus importantes. Les écoles francophones sont idéales pour que vos enfants s’adaptent facilement à la vie à Dubaï, mais assez cher (jusqu’à 12 000 euros/an). Cependant, ces coûts peuvent être couverts par l’entreprise qui vous a embauché. N’hésitez donc pas à négocier votre contrat de travail ! Les listes d’attente peuvent être longues.

Il existe cinq institutions francophones, y compris l’enseignement de la maternelle au bac :

  • le lycée Jean Mermoz,
  • le Lycée français international de Dubaï
  • l’École internationale suisse des sciences,
  • L’école française internationale Georges Pompidou,
  • Le lycée privé francophone libanais.

Les cours commencent à 7 h 45 et se terminent à 15 h. Il n’y a pas de cantine, vous devez préparer des repas pour vos enfants.

Des activités parascolaires sont également organisées dans l’après-midi (également payantes). Il se peut que vous deviez demander à une nounou de s’occuper de vos enfants. Dans ce cas, vous devez savoir Deux options s’offrent à vous :

  • Une aide ménagère (résidante) compte entre 600 et 900 euros.
  • L’ aide extérieure à domicile (live out), comptez entre 6 et 9 euros/heure.

Les crèches ne sont pas non plus disponibles : entre 6 000 euros et 9 000 euros, selon que vous choisissez une demi-journée ou une garderie complète.

SANTÉ

Le coût des soins à Dubaï est énorme. Pour bénéficier des systèmes de santé sur place (gérés par la Dubai Health Authority), vous devez demander une carte santé à l’arrivée (75 euros de frais). Pour l’obtenir, vous devez faire des copies de :

  • votre passeport
  • votre contrat de travail
  • votre carte d’identité émiratie (une fois que vous êtes résident).

Vous devez également souscrire une assurance maladie auprès de la même entreprise. Il couvre les frais d’urgence, les consultations avec votre médecin de famille et les médicaments qu’il vous donne prescrit.

En règle générale, ces coûts sont couverts par votre employeur. Cependant, je vous conseille vivement de souscrire une assurance santé internationale pour expatriés. Ils sont alors bien mieux protégés en cas de séjour à l’hôpital ou de rapatriement d’urgence.

AUTRES DÉPENSES

Pour rester en contact avec votre famille et vos amis, vous devez acheter un abonnement téléphonique et opter pour une connexion Internet (même si le Wi-Fi est disponible gratuitement partout).

Il existe trois opérateurs à Dubaï : Etisalat et vous et récemment Virgin Mobile. Ils proposent tous des abonnements adaptés à vos besoins et à votre budget (attendez-vous à des coûts nettement plus élevés qu’en France).

Pour vous faire une idée, voici les prix de leurs forfaits :

OPÉRATEURS

INTERNET TÉLÉVISION TÉL

Etisalat

À partir de 88 euros/mois pour le forfait « Starter illimité » jusqu’à 650 euros/mois pour le forfait « Premium » illimité

de

De 75 euros/mois pour le forfait « Talk, Surf & Watch Light » jusqu’à 1041 euros/mois pour le forfait « Talk, Surf & Watch Extreme »

téléphone portable Virgin

De 19 euros/mois pour le forfait « Flexibilité ultime » à 113 euros/mois pour le gros forfait « Incroyable économies »

Vous découvrirez rapidement qu’il n’y a pas de boîtes postales à Dubaï. vous doit soit demander à recevoir votre courrier sur votre lieu de travail, soit louer une boîte postale. Comptez au moins 300 AED/an (68,48 euros) et 995 AED/an (227,12 euros) maximum.

6. Les avantages et les inconvénients du travail à Dubaï

Si vous avez un salaire minimum de 2 500 euros/mois, vous vivrez confortablement à Dubaï 🙂 Malheureusement, travailler à Dubaï n’a pas que des avantages ! Il ne suffit pas de regarder les bons côtés.

LES INCONVÉNIENTS

C’est complètement différent qu’en France, mais la mentalité est beaucoup plus ouverte que dans les autres pays des Émirats arabes unis. Toutefois, certaines règles de vie peuvent vous sembler contraignantes. Faites attention au bien :

  • Respectez la culture du pays, car l’islam fait partie intégrante de la journée des habitants (appel à la prière cinq fois par jour).
  • Suivez le style de vie dubaiot : personnalisez vos tenues (pas de large décolleté, monokini sur la plage…) et attention, que les gestes d’affection ne sont pas recommandés (ni même condamnés à une amende) en public.
  • L’avortement et la contraception d’urgence sont interdits. Les méthodes contraceptives sont réglementées car seules les femmes mariées peuvent en bénéficier (bien qu’il existe une tolérance pour l’utilisation du préservatif). Bien qu’il s’agisse d’une ville progressiste, une grossesse hors mariage peut entraîner votre expulsion ou même vous mettre en prison. Tout comme l’homosexualité.
  • tolérance zéro pour l’alcool. Sauf dans les établissements titulaires d’une licence.
  • Il fait chaud, jusqu’à 50 °C en été, et l’humidité peut augmenter rapidement et rendre l’atmosphère irrespirable. Des tempêtes de sable balayent parfois la ville.

LES AVANTAGES

  • Il n’y a aucun impôt sur le revenu. Ils sont payés en dirhams, la monnaie de Dubaï.
  • Dubaï est l’une des villes les plus sûres au monde. Il y a des caméras de sécurité partout.
  • L’émirat est un véritable melting-pot : vous rencontrerez des personnes du monde entier.
  • La vie est rythmée de jour comme de nuit, on ne s’ennuie pas (même le week-end !).
  • Vous pouvez profiter d’escapades citadines exceptionnelles, du golfe Persique et du désert juste à l’extérieur de la ville.

Les activités essentielles incluent : survoler Dubaï en hélicoptère, le désert en montgolfière, la traversée du port de plaisance en tyrolienne, ou encore des activités surprenantes comme le ski dans un centre commercial, la glisse à grande vitesse, la nage avec les requins…

  • Vous pourrez vivre une vie luxueuse ou au moins l’essayer : faire du shopping dans les grands magasins, rencontrer la jet-set mondiale…
  • Le temps est beau et ensoleillé toute l’année. Il pleut rarement.

Conseils et astuces pour travailler à Dubaï

Avant de partir pour le grand départ , n’hésitez pas à faire un petit voyage pour vous faire une idée de la campagne. C’est une culture différente avec des traditions, des coutumes et des modes de vie différents…

Pour trouver un emploi à Dubaï, il faut être sérieux, posséder des compétences rares ou un savoir-faire exceptionnel.

Négociez votre contrat de travail pour obtenir de nombreux avantages : assurance maladie, prêt immobilier, voiture de société, paiement des frais de scolarité…

Si vous avez un animal de compagnie et que vous souhaitez l’emporter avec vous à Dubaï, vous avez besoin des éléments suivants :

  • Payer les droits d’entrée (certaines races de chiens sont interdites, en particulier les chiens considérés comme dangereux, comme les pit-bulls)
  • Installez une micropuce pour lui
  • Mettez à jour vos vaccins
  • Enregistrez-le auprès de la municipalité chaque année
  • Tenez-le en laisse tout le temps (la plage est interdite).

vous pourriez aussi aimer