Êtes-vous fait pour le métier de facteur ?

Le métier de facteur n’est pas du tout en voie de disparition, même si aujourd’hui, on assiste à l’avènement de moyens de communication sophistiqués. Vous pouvez vous dire que ce métier peut vous convenir, car vous devez sûrement savoir trier et distribuer du courrier. Sachez que même si c’est un métier qui semble facile, il ne vous conviendra pas forcément, car il faut quelques qualités pour l’exercer.

A voir aussi : Boostez votre carrière grâce à la sélection de la formation idéale

Pas uniquement de la distribution de courrier

Quand on dit « facteur », on pense à la distribution de courrier. Oui, c’est la mission du facteur, mais avant de faire sa tournée, il doit faire le tri et établir un planning de livraison. Pour ce qui est de la distribution, s’il s’agit d’une lettre recommandée ou d’un colis, il sera obligé de le remettre au destinataire en mains propres. D’ailleurs, si le destinataire a changé d’adresse ou si l’adresse indiquée est erronée, il devra s’occuper de la gestion de renvoi. Pour accéder plus facilement à ce métier, vous pouvez suivre une formation. Cliquez ici pour en savoir plus.

Le facteur doit également passer dans les boîtes aux lettres de son secteur pour récupérer les courriers et les ramener au centre de tri. Il devra également porter la casquette de « commercial » pour proposer au grand public les différents services de La Poste.

Lire également : Les étapes clés pour devenir indépendant ou créer sa propre entreprise

Les qualités requises pour être facteur

Le facteur est toujours en contact avec des personnes. Ceci dit, vous ne pouvez exercer ce métier si vous êtes un grand timide. Le sens du relationnel est le premier requis pour l’exercice de ce métier. Le facteur peut également faire face à des situations improbables et dans ces cas, il devra rester courtois, souriant et surtout poli. Ce métier demande alors une bonne maîtrise de soi. Un client qui a reçu son courrier un peu plus tard dans la journée ne sera pas forcément content, donc vous devez garder votre sang-froid.

Contrairement à ce que l’on peut croire, c’est un métier qui demande une excellente condition physique. En effet, le facteur doit arriver tôt le matin à La Poste pour trier le courrier. Il devra par la suite faire sa tournée et pour ceci, il peut être à pied, à vélo ou en camion. Peu importe le temps qu’il fait, il devra assurer la distribution des courriers et des colis. Comme il sera seul la plupart du temps, le facteur doit également être autonome.

Les avantages et inconvénients du métier de facteur

Le métier de facteur comporte des avantages et des inconvénients. Si vous pensez à bien postuler, pensez à bien vous renseigner sur les conditions de travail et sur les exigences liées à la fonction de facteur.

Être facteur, c’est aussi avoir une certaine liberté dans l’exercice de ses fonctions. Le facteur n’a pas de supérieur hiérarchique direct sur sa tournée et n’a pas besoin d’être constamment sous surveillance. Cette autonomie lui permettra alors d’avoir un rythme de travail qu’il pourra adapter à son propre fonctionnement.

Ce métier a aussi quelques inconvénients que les futurs candidats doivent prendre en compte avant toute décision finale. Les horaires sont assez contraignants. Le travail commence souvent très tôt le matin pour finir vers midi voire l’après-midi, selon les régions ou les zones géographiques.

Travailler en extérieur signifie aussi être exposé aux conditions climatiques diverses (pluies abondantes pendant plusieurs jours consécutifs), ainsi qu’aux aléas du trafic routier, ce qui peut augmenter considérablement le stress potentiel chez certains salariés.

Si vous êtes prêt à faire face aux contraintes inhérentes au poste, telles que le risque physique lors des déplacements, les horaires contraignants, et la gestion autonome mais solitaire de votre tournée, alors le métier de facteur est un choix à considérer sérieusement.

Les formations et parcours pour devenir facteur

Si le métier de facteur vous intéresse, vous devez savoir quelles sont les formations et parcours qui peuvent mener à ce poste. Il existe plusieurs voies d’accès pour travailler en tant que facteur.

Dans un premier temps, pour être recruté en tant que facteur chez La Poste, il faut posséder un niveau minimum de formation : CAP ou BEP dans le domaine du transport, du commerce ou de la logistique. Les titulaires d’un Bac professionnel peuvent aussi prétendre au métier de facteur.

Toutefois, une expérience professionnelle peut suffire si celle-ci a été acquise sur des postes similaires (chauffeurs livreurs, par exemple).

Pour ceux qui souhaitent se former à ce métier spécifique qu’est celui de facteur, La Poste propose une formation interne afin d’acquérir toutes les compétences nécessaires pour exercer cette fonction avec efficacité. Cette formation permettra alors à l’apprenti-facteur d’être formé aux aspects pratiques du métier, tels que la gestion des colis et des documents, mais aussi aux outils informatiques nécessaires à son travail quotidien.

Certains organismes sont spécialisés dans la préparation au concours externe organisé par La Poste pour le recrutement des futurs agents distribuant courrier-colis. Ces organismes proposent différents types d’accompagnement individuel personnalisé afin de guider les candidats tout au long du processus et maximiser leurs chances de réussite.

Pour envisager une carrière en tant que facteur, il est donc possible d’opter pour une formation initiale, de l’expérience professionnelle ou encore de passer un concours interne. Quel que soit le choix effectué par le candidat, il est primordial d’avoir conscience des exigences liées au travail de facteur et des qualités nécessaires pour exceller dans ce métier.

Qu’il s’agisse d’un parcours professionnel continu ou d’une reconversion professionnelle, le métier de facteur offre la possibilité à tous ceux qui souhaitent travailler en contact direct avec les personnes tout en étant actif physiquement. Si vous êtes prêt à relever ce défi, alors n’hésitez pas à postuler !

vous pourriez aussi aimer