Quel est le meilleur mode de management ?

Si le manager était presque toujours autoritaire et directif, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Le style de gestion dépend de la personnalité du dirigeant, mais aussi de l’identité de l’entreprise. Mais quel style de leadership devriez-vous utiliser ?

Le manager autoritaire

Pendant longtemps, la gestion d’entreprise est le style le plus couramment utilisé par les dirigeants. C’est là que le manager a le plus de pouvoir. Il commande et définit les résultats que ses employés doivent atteindre. Les employés ne peuvent pas soumettre leur idée ni décider eux-mêmes.

A lire également : Quel est le rôle de l'entrepreneuriat ?

Ils doivent toujours respecter les décisions prises par leurs patrons et suivre les directives. Ce style de gestion tend à réduire la motivation et l’épanouissement des employés. Elle nécessite également la mise en œuvre de multiples procédures pour le fonctionnement optimal de l’entreprise.

Mais son avantage, c’est qu’il permet de prendre des décisions Accélérez les situations d’urgence tout en garantissant une productivité optimale

A lire également : Quelle compétence pour un CV ?

gestion paternaliste

Le manager est moins autoritaire et tient compte des opinions de ses employés, mais la prise de décision lui revient. En tant que bon manager, il sait comment orienter et motiver ses employés. Ils doivent savoir comment être persuasifs et autoritaires tout en donnant une certaine autonomie à leurs employés.

La différence avec la gestion des politiques est que le leader ne veut pas imposer mais veut influencer. Il encourage ses troupes et apprécie les résultats positifs en montrant des indicateurs de performance. Parce qu’ils savent que leurs opinions comptent, les employés deviennent plus fidèles à l’entreprise.

Pour une gestion convaincante, les conflits sont moins importants et peuvent être facilement contrôlés. Il est plus important de l’utiliser dans des environnements où les rythmes sont soutenus, comme dans mettre en œuvre la restauration et les ventes

Le responsable de la délégation

La gestion déléguée est également connue sous le nom de gestion conseil et encourage les employés à participer au développement de l’entreprise. Le manager fixe des objectifs et laisse aux employés une grande marge de manœuvre. Ils sont libres de prendre des mesures pour atteindre les résultats attendus.

Ce style de gestion favorise le développement de l’esprit d’équipe, de la responsabilité et de la motivation des employés. La communication est plus fluide tant au niveau des hiérarchies qu’entre les employés eux-mêmes. Cependant, certains employés peuvent trouver la responsabilité qui leur est assignée comme une pression supplémentaire. Le responsable doit donc savoir comment évaluer le niveau d’autonomie des employés.

Gestion participative

Ce style est plus ouvert que le conseil en gestion. L’implication des employés dans la vie du Les affaires sont plus importantes. Les employés peuvent prendre leurs décisions plus librement et développer la méthodologie appropriée pour atteindre les objectifs fixés par l’entreprise. Le manager ne dirige pas mais accompagne ses équipes. Cela nécessite l’établissement d’une plus grande relation de confiance entre le responsable et ses employés.

À mesure que les employés ont l’impression de faire partie de l’entreprise, ils deviennent plus responsables, créatifs, ouverts et motivés. Pourtant, le manager doit pouvoir reprocher aux employés de ne pas encourager une certaine anarchie. Ce style de leadership n’est pas non plus le plus efficace dans une situation d’urgence.

vous pourriez aussi aimer