Comment lire un livre en moins d’une heure ?

La lecture rapide est un peu comme la mémorisation. Les personnes qui n’arrivent pas à lire rapidement sont généralement celles qui n’ont jamais réfléchi à la manière de lire. Vous pouvez y parvenir en apprenant des techniques simples.

Au début, on lit environ 150-200 mots par minute, aussi vite qu’on parle, mais il est possible d’aller jusqu’à 1000 mots par minute. Voici cinq techniques pour une lecture ultra-rapide.

A découvrir également : Comment bien choisir son studio yoga en ligne ?

Suivre avec son doigt

La technique de base est d’utiliser un guide visuel, comme quand on est enfant. Pour une lecture rapide, il est aussi possible de suivre avec le doigt, certains utilisent d’ailleurs leur pouce. Par ailleurs, vous pouvez utiliser des cartes qui cachent du texte afin de fixer votre regard et de gagner en rapidité.

Si vous souhaitez lire plus vite, sachez qu’on peut se former à la lecture rapide en ligne. Cela vous permettra non seulement d’augmenter vos performances intellectuelles mais également de mieux comprend un texte pendant la lecture.

A lire aussi : Quelle reconversion pour une atsem ?

Ne pas lire mentalement

On pense parfois que la lecture silencieuse est plus rapide que la lecture à voix haute, mais la différence n’est pas significative. L’important est de faire taire la petite voix à l’intérieur de vous.

Pour éviter de lire silencieusement, vous pouvez définir votre propre rythme et créer un métronome interne : 1-2-3, 1-2-3, 1-2-3…. Cette répétition permet de maintenir un certain rythme et de débloquer le cerveau.

Vous pouvez également lire dans une langue étrangère. Cela permet de ne pas lire dans sa tête car ce n’est pas naturel. En d’autres termes, la lecture rapide se concentre sur les mots clés plutôt que sur les phrases.

Créer un fil rouge

Une autre astuce consiste à parcourir le livre très rapidement avant de commencer à lire.

Par exemple, réglez un minuteur sur 10 minutes et parcourez le livre de sorte à capter un mot par page. Avec un peu de chance, le mot décrira approximativement la page et lorsque vous mettrez tous les mots ensemble, ils formeront votre fil rouge. Ainsi, ce sera un point de repère lorsque vous ferez de la lecture rapide.

Il est aussi recommandé de limiter votre temps une fois que vous commencez la lecture rapide. Réglez un minuteur pour 25-30 minutes pour donner à votre effort un début et une fin.

La lecture rapide est perçue comme un effort physique. On ne le fait pas pendant des heures, mais c’est un exercice qui demande beaucoup de concentration pendant une durée définie.

Élimination des distractions

Pour améliorer la concentration, vous devez éliminer toutes les distractions et cela s’applique également à la lecture classique.

Éteignez votre téléphone portable et la télévision et mettez-vous dans un état favorable à la concentration. Par exemple, vous pouvez méditer 2 à 3 minutes et pour préparer votre esprit à lire un livre en une heure.

Utiliser un bruit blanc

Le bruit blanc en fond sonore est idéal lorsqu’on souhaite se concentrer pleinement.

Le bruit blanc est comme le bruit de la pluie. Au début, vous entendez la pluie qui tombe, mais par la suite, votre cerveau se débarrasse de ce bruit et celui-ci se met en arrière-plan. Ce bruit blanc aide à améliorer la concentration. Certaines personnes choisissent de la musique classique pour favoriser la concentration.

Utiliser des techniques de lecture rapide

Au-delà du fait de se concentrer en utilisant du bruit blanc, il existe d’autres techniques pour augmenter la vitesse de lecture. Voici quelques astuces.

La première technique consiste à lire par blocs. Au lieu de lire chaque mot un par un, essayez plutôt de lire plusieurs mots ensemble et même des phrases entières. Cela permet souvent une meilleure compréhension globale du texte tout en gagnant du temps.

Une autre technique courante est d’utiliser votre doigt ou un stylo pour suivre les mots que vous lisez. En plaçant votre doigt sous chaque ligne, vous êtes moins susceptible de perdre votre place dans le texte et cela peut aussi aider à améliorer la fluidité et la rapidité.

Les articles définis (le, la), les prépositions (à, avec), et les conjonctions (et) ne sont pas toujours nécessaires pour comprendre le sens général d’une phrase. Essayez donc de sauter ces petits mots lorsque vous lisez rapidement afin d’économiser du temps.

Prenez quelques instants avant de plonger dans une lecture intensive pour bien comprendre ce qui est écrit sur chaque page grâce aux titres et sous-titres ainsi qu’à toutes autres informations pertinentes sur cette dernière.

En mettant en pratique toutes ces petites astuces lorsqu’on lit intensivement, on remarque ceci : au fur et à mesure que nous progressons dans notre livre, nous prenons confiance en notre capacité à assimiler rapidement les informations et à les mettre en pratique.

Utiliser des outils numériques pour faciliter la lecture

En plus de ces techniques, il existe aussi des outils numériques qui peuvent vous aider à lire plus rapidement.

La première option est d’utiliser une application de lecture rapide. Ces applications sont conçues pour afficher les mots un par un et ajuster la vitesse de lecture en fonction de vos préférences. Certaines d’entre elles proposent même des exercices à effectuer afin de s’entraîner progressivement au rythme choisi.

Une autre solution est l’utilisation du mode sombre sur votre tablette ou smartphone. Les écrans blancs avec une forte luminosité peuvent fatiguer les yeux et ralentir notre capacité à lire rapidement. Le mode sombre permet quant à lui d’afficher le texte sur fond noir, ce qui réduit considérablement la fatigue oculaire.

Certains livres sont disponibles en format audio, notamment grâce aux plateformes telles qu’Audible ou Kobo by Fnac. Cette solution peut être très pratique si vous êtes souvent en déplacement ou que vous souhaitez tout simplement profiter du temps libre pour écouter votre livre plutôt que de le lire textuellement.

Il est possible d’utiliser des logiciels tels que Readsy qui permettent d’accélérer la vitesse de lecture tout en conservant une compréhension optimale du texte lu. Il suffit simplement de copier-coller le contenu dans l’interface et de choisir le taux désiré selon son niveau personnel.

Lire vite ne signifie pas nécessairement sacrifier la qualité ni manquer quelque chose d’important dans le processus : cela implique seulement d’être efficace sans perdre sa concentration pendant sa lecture. En utilisant ces astuces et outils, il est possible de gagner un temps précieux tout en améliorant ses capacités de concentration et de compréhension globale des textes.

vous pourriez aussi aimer