Comment faire pour changer d’orientation professionnelle ?

3

Le parcours professionnel croise le parcours personnel ; les aspirations, les limites et les motivations se développent en fonction des phases de la vie. Il est donc naturel de remettre en question vos décisions de changer d’orientation. Conseils étape par étape pour un nouveau projet.

Les jeunes d’aujourd’hui ont le sentiment de contrôler ce qu’ils vivent et veulent être autonomes pour développer leur carrière. Certains avec des niveaux de qualification différents et une expérience initiale sont tout à fait libres de dire qu’ils ont une mauvaise orientation et veulent se donner la possibilité de changer de cap. Vous vous reconnaissez dans cette situation — par exemple, vous éprouvez de l’ennui dans un métier que vous ne pouvez pas imaginer répétitif comme cela, ou vous souffrez d’une décision qui correspond davantage à vos parents qu’à votre choix. Mais étant donné le large éventail de Des informations sur la carrière, les études, les emplois, etc., et parfois compte tenu de la diversité de vos envies, vous ne savez pas par où commencer pour donner une nouvelle orientation à votre carrière.

A découvrir également : Comment rédiger un CV pour la première fois ?

La méthode est votre premier allié ; le contrôle du temps, le second. Parce que vous devez savoir que le remodelage peut être très progressif — imaginez un terrain de golf avec un nombre variable de trous et observez autant de petites étapes que vous devez franchir avant d’atteindre votre objectif.

1. Une analyse détaillée des raisons de votre enquête

Répétabilité des tâches, y compris le contrôle ou la gestion à distance, la taille de l’entreprise, etc. : Avant de changer d’orientation, vous devez d’abord déterminer ce qui bloque votre développement de carrière. Il s’agit de repenser votre projet professionnel et de l’analyser en détail pour voir ce qui peut changer la donne – par exemple, travailler seul et non en équipe, ou vice versa.

A lire aussi : Où faire un stage en Europe ?

Ne négligez pas Grâce à cette analyse, vous pouvez constater que vous remettez en question votre environnement de travail plus que votre travail.

Conseils du coach d’orientation vers l’emploi objectif 2. Diagnostic précis des critères qui composent votre profil

vos modes de fonctionnement et votre comportement dans un environnement de travail (par exemple ponctuel, organisé, méthodique, autonome, ou enclin à suivre votre propre intuition…) ; vos motivations et vos critères de sélection objectifs (que vous ayez des enfants ou non, que vous deviez être mobile ou non…) ; votre carrière aspirations : ces informations vous aideront à reconstruire votre projet professionnel. Des enquêtes et des tests approfondis vous aident à les identifier.

3. Le lien entre vos compétences et ce que vous voulez faire

Par exemple, vous avez constaté que vous êtes très autonome et que vous n’aimez pas compter sur les autres, faites votre travail. Ou que vous êtes créatif et que vous devez être capable de vous exprimer au travail. Ou encore que votre formation initiale vous a particulièrement formé à l’analyse. Sur la base de ce diagnostic, vous devez rechercher la relation qui existe entre les compétences que vous développez et ce que vous souhaitez mettre en œuvre dans un environnement de travail particulier.

4. Découvrir la réalité d’une industrie et d’un métier

À ce stade, vous vous intéressez beaucoup à la réalité d’un métier et vous réalisez une sorte d’étude de marché pour savoir où et sous quelle forme une telle profession existe. À ce stade, vous saurez beaucoup mieux ce qui est important pour vous et vous pouvez savoir quels compromis vous pouvez et ne pouvez pas faire. Commencez par une recherche documentaire, puis entrez en contact avec des professionnels du domaine que vous ciblez. La collecte leurs témoignages vous permettront de découvrir leur parcours et leur vision du métier.

Interviewez plusieurs personnes pour voir la variété des cours. Les chemins ne sont jamais ce que tu crois.

Conseils du coach d’orientation vers l’emploi objectif Cette phase concerne également votre propre réalité. Pour changer d’orientation professionnelle, il faut parfois réfléchir à des solutions moyennes et alimentaires, des solutions qui font également partie du parcours.

Illustrons ces premiers pas  : Un monteur pour le cinéma et la télévision possède un savoir-faire très spécialisé, alors que sa formation initiale est générale. Il travaille seul devant son écran. L’ennui gagne. Pour lui, le travail en équipe est un critère important. La question suivante se pose : est-ce que son savoir-faire spécifique lui donne l’opportunité de créer un environnement de travail plus épanouissant ? Construire un projet professionnel ? Y a-t-il des ponts entre son travail et un autre ? Dans l’affirmative, lesquels ? Et a-t-il les moyens de franchir ces ponts ou l’un d’entre eux ? L’entraînement pour acquérir une compétence manquante peut être une étape intermédiaire.

5. La décision de démarrer ou non la phase de recherche d’emploi ou de mission

Vous voici à la croisée des chemins. Armé de nombreuses informations sur vous-même et sur la profession que vous visez, vous pouvez choisir si vous voulez ou non le faire en tant que salarié ou indépendant. Prêt à démarrer ? Une autre façon de procéder commence, la recherche d’emplois ou de clients.

Si vous avez encore des questions concernant votre orientation, utilisez le service de coaching Objectif Emploi Orientation et un consultant répondra à toutes vos questions

vous pourriez aussi aimer