Changer de région pour ses études universitaires : nos conseils pour bien se préparer

Après l’obtention du baccalauréat, les jeunes diplômés sont parfois obligés de déménager dans une autre région pour suivre leurs études universitaires. Toutefois, il faut reconnaître que ce changement est loin d’être un jeu d’enfant. En effet, lorsque ce projet est mal préparé, la belle vie d’étudiant tant rêvée peut se transformer en un véritable cauchemar. Vous déménagez bientôt dans une autre région pour vos études universitaires ? Découvrez à travers ce guide nos conseils pour mieux vous organiser.

Résoudre assez tôt la question du logement

Dès que l’université et la ville dans laquelle vous devrez poursuivre vos études sont connues, mettez-vous immédiatement à la recherche d’un logement étudiant. En effet, les villes universitaires reçoivent énormément d’étudiants venus d’ailleurs. La demande en logement étudiant est alors élevée à l’approche de la rentrée. N’attendez donc pas la dernière minute. Si les moyens vous le permettent, louez votre studio étudiant bien avant le début de l’année académique et souscrivez à une assurance habitation pour étudiant.

A lire aussi : Méthode NERAC expliquée : avantages et fonctionnement pour réussir

Se lancer très tôt dans la recherche de son logement étudiant permet de trouver plus facilement ce qu’on recherche. À la fin de l’année académique, les étudiants en fin de formation libèrent les résidences qu’ils ont louées. Plus tôt vous lancerez les recherches, plus vous aurez un choix large. Non seulement vous trouverez des logements idéalement situés et confortables, mais vous bénéficierez aussi de prix très intéressants pour la location.

De nombreuses options s’offrent à vous pour la question de la résidence étudiant dans une autre région. Vous pouvez soit passer par la location étudiant classique : studio, appartement, collocation. Et, comme c’est le cas pour toute location immobilière classique, il faut ensuite se tourner vers un assureur des étudiants et jeunes actifs afin de souscrire à une assurance habitation.

Lire également : Comment maîtriser Excel à Bruxelles : quels Outils, quelle efficacité ?

Sinon, vous pouvez toujours opter pour les résidences étudiantes, les résidences sociales, les résidences privées pour étudiants et jeunes actifs ou encore les foyers d’étudiants.

Évaluer ses futures dépenses et entrées

Quand on quitte le cocon familial pour une autre région, il est nécessaire d’avoir un bon contrôle de ses finances. Si vous n’êtes pas bien préparé à votre nouvelle vie, vous risquez de vous ruiner et vivre une expérience assez désagréable. Commencez donc très tôt par évaluer vos futures dépenses et entrées d’argent.

Rendez-vous sur internet ou contactez un aîné pour vous renseigner sur les tarifs des transports et les réductions pour les étudiants. En effet, les communes, départements ou régions proposent des offres assez intéressantes (tarifs réduits et services gratuits) aux étudiants. Vous pourrez ainsi accéder à des manifestations culturelles, des loisirs et activités sportives sans vous ruinez.

Prenez également le soin de vous renseigner sur les jobs étudiants que proposent les entreprises situées aux alentours du campus. Ces petites activités vous permettront d’avoir un revenu pour couvrir le loyer, les courses, le transport et même acheter certains vêtements et documents. Enfin, pensez à vous renseigner sur les différentes aides financières auxquelles vous pouvez prétendre.

Pour une meilleure gestion de votre budget, notez toutes vos entrées et tous vos frais de la vie courante. Vous pouvez le faire sur papier, dans un tableau Excel ou à l’aide d’une application mobile spécialisée.

vous pourriez aussi aimer