Comment obtenir la carte VTC par Equivalence taxi ?

Pour devenir conducteur d’un véhicule de transport en commun (VTC), vous avez besoin d’un permis de VTC. Il est presque impossible d’obtenir ce permis sans formation. Aujourd’hui, il existe toujours une équivalence de cette licence VTC. Cependant, ne pensez pas à prendre le volant d’un véhicule de transport d’ici 2017 sans avoir suivi de formation.

Il est absolument nécessaire de vérifier avant de recevoir une licence VTC.

La formation est une véritable alternative à l’obtention d’une licence VTC. Si vous débutez dans les transports en commun, il n’est pas possible de réussir un examen comportant 110 questions portant sur la sécurité routière, la relation client, la gestion, le français et l’anglais, etc. Pour réussir, vous devez vous présenter quelques jours ou quelques semaines avant la date de votre examen. N’oubliez pas votre permis B valide. Ce n’est pas obligatoire, mais vous réduisez vos chances de réussir l’examen candidat libre, considérablement.

Lire également : Quelle reconversion pour une atsem ?

Il est possible d’obtenir l’ÉQUIVALENCE et non la licence VTC

Si vous avez de l’expérience en tant que chauffeur de transports en commun (bus, taxi, ambulance, etc.), vous pouvez obtenir l’équivalence de la licence VTC. Vous devez soumettre 12 fiches de paie à la préfecture pendant les 10 ans dans le secteur des transports. Dans ce cas, vous recevrez l’équivalence (et non la licence VTC) sans passer d’examen ou de formation. Si vous voulez choisir cette méthode, sachez qu’en 2017, chaque VTC et chauffeur de taxi doit réussir un cursus de base avant de réussir deux examens pour obtenir une licence VTC. Comme vous l’avez compris, il est presque impossible d’obtenir une licence VTC sans passer un examen d’information partielle.

Lire également : Comment déclarer une garde à domicile ?

vous pourriez aussi aimer