Combien coûte un rachat de crédit ?

3

Le rachat de crédit consiste à rassembler tous ses crédits en un seul afin de réduire le montant de ses mensualités. Toutefois, cette manière de procéder n’est pas sans risques. De plus, cette opération est loin d’être gratuite. Le rachat de crédit a en effet un coût qui dépend de plusieurs facteurs. Souhaitez-vous en apprendre un peu plus sur le coût du rachat de crédit ? Si oui, la suite de ce mini-guide devrait vous être d’une grande utilité.

Tenir compte des Indemnités de Remboursement Anticipé

Le coût du rachat de crédit dépend en grande partie des Indemnités de Remboursement Anticipé (IRA). Il s’agit des pénalités réclamées par la banque. Elles sont négociées à la signature du contrat de prêt. En cas de demande de remboursement anticipé, l’organisme prêteur peut les ajouter au montant total à rembourser. L’emprunteur peut ensuite les négocier selon le cas.

A lire également : ENT Rouen : connexion à l'espace élève

De ce fait, l’emprunteur qui souhaite racheter le crédit doit payer une somme supérieure à celle empruntée majorée des intérêts. Pour cette opération, il n’est pas possible de négocier le montant de ces pénalités. Fort heureusement, la loi prévoit un plafond afin d’éviter les pénalités trop élevées.

En effet, les IRA sont calculées à partir d’un semestre d’intérêt au maximum. De plus, la limite est fixée à 3 % du capital restant dû. Selon les circonstances du rachat, ce pourcentage peut être revu à la baisse. De plus, il faut noter que la durée restante pour le remboursement du prêt influence également les IRA. Elles seront moins élevées si la durée est plus courte.

A voir aussi : Où faire un stage en Europe ?

Afin de faciliter le calcul du coût, il est conseillé de faire appel à un professionnel du domaine. En plus de vous aider dans la procédure, il peut être très utile dans les négociations.

Tenir compte des frais de banque

En plus des IRA, vous devez tenir compte des frais de banque pour déterminer le coût du rachat de crédit. Il s’agit en réalité des frais de dossier demandés par l’organisme de prêt. Ils sont obtenus à partir du montant racheté. Les frais de banque représentent un pourcentage variable du montant du rachat. Ils varient généralement de 1 à 2.10 % selon les banques.

Il faut souligner que ces frais ne sont comptabilisés qu’après que les deux parties impliquées dans l’opération soient parvenues à un accord. Pour faire simple, vous ne serez pas obligé de payer ces frais de dossier si ce dernier est rejeté par la banque. Vous avez même la possibilité de faire une demande de devis gratuitement pour avoir une idée du montant à payer.

Tenir compte des frais de garantie

Il peut arriver que des garanties entrent en jeu lors du rachat du crédit immobilier. Il peut s’agir d’une hypothèque ou d’une caution. L’emprunteur peut en effet hypothéquer son bien immobilier auprès de la banque. Cette opération conduit à l’inclusion de nouveaux frais dans le calcul du coût du rachat. C’est le cas par exemple de la taxe de publicité foncière et des frais d’hypothèque.

Vous pouvez aussi choisir de payer une caution en guise de garantie. Elle représente généralement 2 ou 3 % du montant du prêt et doit être payée mensuellement. Il faut toutefois préciser qu’une fois le contrat de crédit arrivé à son terme, vous pourrez récupérer la somme. Si vous le désirez, vous pouvez faire appel à une tierce personne pour payer la caution.

Tenir compte de l’assurance emprunteur et du taux des crédits

Pour finir, vous devez tenir compte de l’assurance emprunteur pour déterminer le coût du rachat de crédit. Il s’agit d’une couverture qui protège la banque en cas d’invalidité ou de perte de travail du souscripteur. Elle n’est cependant pas obligatoire.

Le rachat de crédit est aussi fait en tenant compte des différents taux de vos prêts. Si ceux-ci sont élevés, il en sera de même pour le montant total à payer.

En somme, il faut retenir que le coût du rachat de crédit dépend de plusieurs facteurs. Il s’agit des IRA, des frais de banque, des garanties, des taux et de l’assurance emprunteur. Afin de déterminer le coût plus facilement, il est conseillé de faire appel à un professionnel du domaine.

vous pourriez aussi aimer