C’est quoi un bon agent immobilier ?

19

Bien entendu, il y a les qualités techniques. Tous les agents immobiliers possèdent aujourd’hui de multiples compétences : réglementaire, juridique, fiscale, économique… Et ces connaissances sont essentielles car les acheteurs et les vendeurs recherchent des professionnels capables de maîtriser leur métier. Ils veulent se rendre dans une agence et payer des frais, à condition que leur agent immobilier leur facilite le voyage, les accompagne comme un coach et les aide à comprendre la partie sombre de leur métier : Qu’est-ce qu’un compromis d’achat ? Pourquoi avons-nous besoin d’un diagnostic ? Comment améliorer l’efficacité énergétique d’une maison ?

Pour être un bon agent immobilier, il est également préférable de savoir comprendre les outils technologiques mis à la disposition de la profession immobilière. Si vous maîtrisez ceux qui sont liés à l’intelligence artificielle, c’est un plus ! Si vous savez comment les utiliser pour obtenir un bon résultat virtuel Évaluez les visites ou le home staging virtuel, vous marquez à votre tour des points. Il vous sera plus facile de convaincre vos clients de vous confier un mandat de vente exclusif.

A lire aussi : Qui est un bon chauffeur ?

Mais ces caractéristiques techniques sont-elles vraiment suffisantes ? Et si savoir comment être était tout aussi important que le savoir ? Et c’est là que cela se complique : s’il est possible d’acquérir des compétences grâce à diverses formations, ce que vous créez en tant qu’individu dépend de votre personnalité… Quelles sont les qualités d’un bon professionnel ?

1/ Savoir écouter

Il s’agit d’une qualité essentielle. Un bon agent immobilier doit être capable de comprendre les besoins de son client afin d’interpréter correctement sa demande et de savoir se mettre à sa place. S’il ne l’entend pas, il ne va évidemment pas s’en sortir ! Soyez à l’écoute de vos clients vous offrent un service sur mesure. S’ils sont vendeurs, vous pouvez discuter de leur futur projet. S’ils sont acheteurs, puisque vous comprenez bien leurs souhaits, vous pouvez leur proposer des produits auxquels ils n’auraient pas pensé. Par exemple, si leur principale motivation est la proximité des écoles, vous pourriez être en mesure de les convaincre de faire leurs achats dans une communauté qu’ils n’ont pas envisagée.

A lire aussi : Quelles sont les démarches pour devenir indépendant ?

2/Avoir envie de réussir

Lorsqu’il accepte une mission, un bon agent immobilier y croit. Il veut avoir du succès. Ce désir de succès est une situation gagnant-gagnant pour tous. Bien sûr, il y a des frais dans la clé, mais pas seulement… C’est également la satisfaction que vous avez réussi à héberger une famille ou à vendre un bien immobilier dans les meilleures conditions pour votre client. Que recherche un bon agent immobilier ? cette les deux parties sont satisfaites !

3/ Soyez passionné

Il n’est pas question de faire ce travail par hasard. Le métier fait certainement rêver, mais c’est tout sauf facile. Si vous aimez les gens, vous serez passionné par ce que vous faites. Pourquoi ? Parce que vous êtes heureux de les aider à réaliser leur rêve et à concrétiser leur projet. Ils les soutiendront tout au long du processus. Même si cela signifie visiter jusque tard dans la nuit… Et ils ressentiront cet engagement de votre part dès le premier contact. En règle générale, les clients n’achètent pas une marque, ils nous achètent en tant qu’humains. Sincèrement, cela fait une différence.

4/ Soyez rigoureux

Un client mécontent le fait toujours savoir. L’une des critiques les plus entendues des agents immobiliers est le manque de Faites un suivi dans le processus de vente ou lors de la recherche d’un bien immobilier. Aujourd’hui, un bon professionnel est un agent qui privilégie la qualité plutôt que la quantité de biens ou d’acheteurs. Cela lui permet de privilégier la relation humaine, de prendre soin de ses clients, d’être strict, et ainsi d’assurer un suivi sur mesure !

5/ Envie d’apprendre constamment

Pour être un bon agent immobilier, vous devez être en phase avec votre métier, le marché, les réglementations, les attentes de vos clients… Il faut donc s’entraîner en permanence ! Si vous vous accrochez à vos succès, en argumentant : « Je fais ce métier depuis vingt ans, je le sais par cœur, je n’ai plus besoin de savoir », vous ne serez plus un bon professionnel ! En fait, comment avez-vous pu faire cela ? On ne sait jamais tout. Le métier est en constante évolution. Tu dois être capable de te dire : Ce n’est pas parce que j’exerce ce métier depuis longtemps, que je l’ai maîtrisé En deux ans, les règles ont peut-être encore changé, mais il faut bien s’adapter ! Comment souhaitez-vous répondre aux besoins de vos clients si vous ne connaissez pas vous-même certains aspects techniques ou juridiques, si vous manquez beaucoup de choses. Un bon agent immobilier, c’est quelqu’un qui se remet en question et qui apprend constamment !

vous pourriez aussi aimer